Gibraltar

La marina de La Linéa, est relativement déserte et de notre emplacement nous avons une belle vue sur le Rocher.

vu_sur_le_rocher.JPG nuages_naissants_sur_le_Rocher.JPG

Aujourd’hui dimanche 11 novembre, après quelques travaux sur l'étai de trinquette, réglage de la tension de l'étai et de la drisse par une montée au mât de l'alpiniste, cuisinière, barreuse et second du bord (Il faut un capitaine, et c'est moi, point barre, non mais !), nous avons honoré l’armistice à notre façon en allant déjeuner chez notre ennemi héréditaire mais néanmoins notre allié. Un Breton et une Québécoise en terre hostile, mais doté des meilleures intentions. C’est compliqué la politique.

En effet nous sommes allés sur le rocher de Gibraltar manger un fish and chips et boire une pinte de Guinness, dans un vrai pub anglais, comme à Londres, avec plein de vétérans ayant participé aux cérémonies du 11 novembre sur le rocher. En outre ce pub s’appelle Nelson, du nom de l’amiral nous ayant battu à Trafalgar. On ne pouvait faire mieux pour montrer notre solidarité et contribution pour la paix des braves.

fish_and_ships_and_guinness__1_.jpg

Nous avons été surpris du changement de certaines parties de cette enclave britannique. Il y a 6 ans certains bâtiments n’existaient pas, comme cet immense hôtel-casino construit à partir d’un paquebot solidement amarré au quai. Ocean village avec sa marina est une création originale à défaut d’être très esthétique, comme toutes les constructions à Gibraltar, qui comme Monaco fait pousser des terres sur l’eau.

un_beau_paquebot.JPG non_un_hotel_casino.JPG DSC_7461.JPG bateau_casino.jpg

La piste d’atterrissage qui coupe le Rocher de l’Espagne est toujours bien présente et c’est toujours surprenant de traverser une piste d’aviation pour rejoindre la ville. D’autant qu’entre la RAF et les avions civils il y a quand même un certain trafic.

piste_d_aterrissage.JPG tour_de_controle.JPG avion_a_l_atterrissage.JPG avion_civil_a_l_atterrissage.JPG

Pour le reste, ayant déjà visité le rocher, les fortifications et vu les singes nous avons flâné dans les rues. Bonne marche de 4 heures. Si certains doutent du caractère so british de Gibraltar, la cabine téléphonique finira de les persuader de l'attachement à la mère patrie.

Allo.JPG

Demain courses au supermarché, préparatifs sur le bateau, étude de la météo, des courants et de la marée. Si tout est ok nous devrions reprendre la mer mardi pour Rota, dans la baie de Cadix, voir si la belle a toujours ses yeux de velours. C’était facile, tout au moins pour les amateurs d’opérette, que je ne suis pas, rassurez-vous. Only rock. Après avoir visiter le Rocher c’est normal.

Voilà, derniers préparatifs pour le départ vers Rota, à l'entrée de la baie de Cadix, en Atlantique. Nous en avons profité pour coller les lettres du bateau à la proue. Travail que nous devions faire il y a déjà un bon moment, mais d'autres tâches, plus importantes nous incombaient.

Voilà, maintenant Gwenn Ha Du est reconnaissable par devant.

IMG_08711.jpg

A bientôt.